Une nouvelle approche du cancer de la prostate

Pour commencer cette nouvelle année, Le Dr. Aurel Messas, chirurgien et urologue reconnu sur les plans européens et internationaux, à la fois pour son expertise médicale et comme enseignant des techniques chirurgicales modernes, a choisi HL Conseil pour communiquer sur la nouvelle méthode de dépistage du cancer de la prostate, qu'il pratique depuis 2 ans.

Encore peu répandue en France et vivement encouragée par l’Association Européenne d’Urologie - qui a alerté sur le risque d’infections majeurs dans les biopsies transrectales -, l’aiguille traverse la peau du périnée, situé entre l’anus et les bourses, pour atteindre la prostate et prélever des échantillons de tissu prostatique. Ainsi, l’aiguille évite le rectum et réduit à néant le risque infectieux.

La biopsie ciblée par voie transpérinéale représente une alternative « révolutionnaire » à la voie transrectale. Cette approche, réalisée sous anesthésie locale, représente une triple révolution :

  • Plus précise, elle limite le risque de sur-diagnostic et donc de sur-traitement.
  • En évitant le rectum, elle réduit à néant le risque infectieux.
  • Sous anesthésie locale, elle est indolore et facile à réaliser au cabinet.

Pour information, le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l’homme, loin devant le cancer du poumon. 50 430 nouveaux cas ont été diagnostiqués en 2015 en France, pour 8 512 décès.

Les commentaires sont fermés.